Un lutin espiegle qui nous jouedes tours : voila le desir, selon Jacques Lacan .

Un lutin espiegle qui nous jouedes tours : voila le desir, selon Jacques Lacan .

Notre Point presente en exclusivite les extraits d’un seminaire inedit concernant le sujet. Decryptage par son redacteur, le psychanalyste Jacques-Alain Miller.

Jacques Lacan Notre Point : Lacan nous evoque que le desir n’est pas une fonction biologique. Que doit-on en deduire ?

Jacques-Alain Miller : Que vous ne trouvez nullement le desir deja preforme dans l’organisme. Il n’est gui?re un instinct, si on entend via la 1 savoir infaillible qui pourrait i?tre inscrit au vrai du corps et qui le menerait droit au but : son bien-etre, sa vie, la survie de l’espece. Tout au contraire, le desir s’egare. C’est la un trait qu’on lui a constamment reconnu. On a depuis toujours deplore et censure ses aberrations, ses extravagances, ses errances. On a tout tente pour l’eduquer, le reguler, le maitriser, mais en vain : il n’en fait qu’a sa tete. D’ou l’idee que le desir ne releve pas de la nature : il tient au langage. C’est un fait de culture, ou plus exactement 1 effet du symbolique. Lacan cause de l'»ordre symbolique».

Comment parler d’ordre alors que le desir fait plutot trouble ?

Dans les faits. Et on a decouvert tout recemment la notion d’ordre symbolique faire des defenseurs parmi les opposants au mariage gay. Mais il y a maldonne. L’ordre symbolique designe un ensemble de lois – lois linguistiques, dialectiques, mathematiques, sociologiques -, mais le complexe d’OEdipe n’en fait jamais part. L’oedipe, Lacan l’a toujours qualifie de mythe. Et c’est en somme assez genereux, car nos versions triviales qu’on en donne sont plus amis du boulevard que la tragedie grecque, du genre : il va falloir que papa fasse la loi a maman pour que la fille et le garcon soient ce qu’ils doivent etre. Lacan prevoyait que ce programme ne tiendrait plus un moment l’affiche, ainsi, c’est bien ce a quoi on assiste.

Lacan cause pourtant de «structure oedipienne».

Oui, ca, votre n’est pas un mythe ni le casting d’un Guignol. C’est une combinatoire, distribuant des termes sur des places auxquelles sont attachees des fonctions. Mais ce n’est pas du tout necessairement «le Nom-du-Pere» qui occupe la position maitresse, celle qui fera tenir le monde, la cle de voute. Ce peut fort bien etre un symptome ! Et quand c’est la situation, aussi si le sujet souhaite s’en debarrasser parce que ca l’incommode, le therapeute doit se garder d’y toucher, car tout s’effondrerait. Le desir reste avant tout l’effet une structure du langage. Le desir n’est concevable que chez des etres parlants. On peut l’expliquer comme ceci. Dans l’espece humaine, le petit ne est en mesure de seul satisfaire ses besoins les plus elementaires, il devra en passer via un Autre, majuscule, capable de des satisfaire, ainsi, pour votre faire parler le langage, lui adresser une demande. Tout decoule de la. Cet appel fait de l’Autre votre objet https://datingmentor.org/fr/spicymatch-review/ d’amour. Simultanement, la transposition du besoin en demande produit 1 decalage : c’est la que se loge le desir. Il court sous tout et cela se dit, y compris dans toutes vos reves, sans i?tre capable de etre devoile en pertinent. Pour cela, il donne matiere a interpretation.

L’objet du desir reste donc forcement insaisissable ?

Notre desir n’est jamais coordonne a votre objet naturel ou social. Son objet ne se degote gui?re dans la realite commune, mais au fantasme individuel. Comme tel, votre n’est pas un objet dont on a besoin, et on ne est en mesure de l’obtenir par la exige. C’est plutot votre objet qui, si je puis dire, vous coupe le sifflet. Dans une cure analytique, on constate que l’aveu du fantasme reste souvent le plus complexe. Le rapport du sujet d’une connaissance a l’objet en connaissance est traditionnellement decrit comme harmonieux et complementaire. Dans le registre du desir, le rapport du theme a l’objet reste tout a fait different. Lacan montre que l’apparition de l’objet du desir se marque, du cote du sujet, avec un fading : la question n’arrive gui?re a se maintenir, il s’evanouit, il disparait. C’est en quoi il passe a l’inconscient.

Comment des societes peuvent-elles tenir debout si chacun est obsede avec son fantasme particulier ?

Precisement parce qu’il sera labyrinthique et que celui-ci extravague, le desir provoque en contrepartie l’invention de plusieurs artifices jouant le role de boussole. Prenez une espece animale : celle-ci a une boussole naturelle, qui reste unique. Dans l’espece humaine, nos boussoles paraissent multiples, concurrentes, evolutives. Elles ne semblent jamais instituees par la nature, ce paraissent des artifices, des montages signifiants, ce que Lacan appelle des discours. Ces discours disent ce qu’il faut faire : De quelle fai§on penser, comment jouir, De quelle fai§on se reproduire. Parmi ces discours, il y en a de tres grande ampleur et de tres longue duree : nos civilisations, les religions. Ils organisent Notre cite, ses productions, les croyances. A une autre echelle, chaque famille a son discours : un systeme de valeurs, une vision de l’univers, un ton de conflits, etc. Cependant, le fantasme de chacun demeure irreductible a toutes les ideaux vehicules avec nos discours.

Quel nord indiquent ces boussoles ?

Jusqu’a une epoque recente, toutes indiquaient le aussi nord : le Pere. Les civilisations, les religions, des societes etaient patriarcales. Le patriarcat comme forme d’organisation sociale semblait etre un invariant anthropologique. Le declin du discours patriarcal semble s’i?tre accelere avec l’egalite Plusieurs conditions, la montee en puissance du capitalisme, la revolution industrielle. Balzac le signale au milieu du XIXe siecle, Hannah Arendt au milieu du XXe siecle : l’autorite decline, l’autorite n’est plus une voie qui satisfait l’humanite. De Gaulle lui-meme, figure autoritaire lorsqu’il en est, voulait inaugurer l’ere en «participation».

Est-ce a dire que nous sortons de l’age du Pere ?

Un nouvelle discours est en voie de supplanter le discours unique de jadis. L’innovation a le poste une tradition. L’attrait de l’avenir la ou le gabarit du passe enchainait. Plutot que J’ai hierarchie (verticale), le reseau (horizontal), le feminin prenant le gui?re sur le viril.

Dejar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *